Des groupes autonomes

Les groupes autonomes sont des collectifs qui existent sans l’accord préalable d’une assemblée, ont leur propres modes de décisions, leurs propres objectifs, leurs propres ressources… Ils n’ont pas à « faire partie de » où à « rejoindre » la CIT : leur coopération n’implique aucune perte d’autonomie.

Nous listons ci-dessous quelques groupes actifs qui en ont fait la demande et ont été validés par le comité éditorial (en accord avec l’Agora). Pour faire apparaître d’autres groupes, merci de venir en Agora ou de contacter le comité éditorial (publier@cooperative-integrale-toulouse.org).


 

Oseille

 La monnaie sociale est un système d’échange de biens et de services entre personnes et collectifs. Elleest un moyen de remettre la monnaie au service des personnes. Indépendante de l’euro et des institutions financièresprivéeset étatiques, elle échappe ainsi aumonopole bancaire et aux spéculations financières. L’intérêt de l’échange n’est pas dans l’accumulation de monnaiemais dans le lien social qu’il génère. 
  
 L’Oseille est un projet autonome né de la Coopération IntégraleToulousaine cultivée dans la région Midi-Pyrénées 
L’objectif de l’Oseille est de faire en sorte que l’échange encourage les rapports humains et recréé du lien social, la ou le capitalisme et les rapports de domination en tout genre le détruisent. Cet objectif est réalisable à travers les principes politiques suivants:
  • Autogestion: tout le monde participe au décisions politiques et techniques et l’administration de l’Oseille est tournante.     
  • Coopération comme principe d’action dans lequel les personnes sont traitées d’égal à égal et comme capables d’autodétermination.
  • Autonomie: subvenir à tous nos besoins dans un réseau émancipé de tout rapport de domination.
  • Réciprocité: La monnaie sociale se crée lors de l’échange, ce qui génère une dette des personnes envers le réseau d’échange. Le solde négatif montre juste un déséquilibre entre ce qu’on a reçu et ce qu’on a apporté au réseau, et est simplement une incitation à compenser ce déséquilibre, symbole de réciprocité.
  • Lutte contre les inégalités: Rupture entre l’accumulation de capital (monétaire, matériel, culturel…) et la capacité d’échange: si je n’ai pas d’argent, je peux échanger autant que je veux.
  • Lutte contre l’exclusion: les seuls critères qui limitent l’utilisation de l’Oseille sont les règles que nous avons définies nous-mêmes, le fait d’être ancien détenu, sans papiers, interdit bancaire ne represente pas un obstacle pour échanger dans le réseau d’échange. 

Contact : oseille [at] cooperation-integrale-toulouse.org


GASET

(Groupement d’Achat Service Épicerie de Toulouse)

Le groupement d’achat GASET a commencé son aventure en début d’année 2014. L’idée a émergé lors d’une réunion Agora de la Coopérative Intégrale Toulousaine en s’inspirant d’un projet nommé GASE (Groupement d’Achat Solidaire Épicerie). Le « T » de GASET voulant dire Toulousaine.

L’idée de ce projet est de constituer un groupement d’achat (GA) et de développer les outils (commandes, catalogue fournisseurs,…) nécessaires pour les partager avec d’autres GA et faciliter leur création. Ainsi à plus long terme avoir un local pour l’Épicerie.

Le fonctionnement de ce GA est basé sur la coopération, c’est à dire que toutes les membres participent et se repartissent les différentes tâches à accomplir. Le choix des denrées s’est orienté vers des produits locaux (Haute Garonne) et de conservation dans un premier temps. Ensuite nous passerons aux produits frais quand les moyens logistiques (lieux, réfrigération,…) seront mis en place.

Site internet: http://gaset.tetaneutral.net

Contact: info@gaset.tetaneutral.net


Imprimerie du bambou

Imprimerie autogérée, récemment constituée avec du matériel de récup. et grâce au remplissage manuel de cartouche d’encres.

Nous proposons à prix libre :

– l’impression en noir et blanc A4, recto ou recto-verso (pour le moment),

– le scan de documents A4,

– l’impression de brochures si vous venez le faire vous-mêmes (c’est un peu chiant à surveiller et à assembler).

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour faire fonctionner le machin.

Le coût de revient est d’environ 1 centime pour une feuille A4 + 0,2 centime par face imprimée.

Nous recherchons le matos suivant:

– agrafeuses, trombones, agrafes, …

– massicot,

– imprimantes de tous types en état de marche – papier A.

Contact: imprimerie-du-bambou@openmailbox.org


Cuisine

Un collectif s’est monté pour construire et gérer une cuisine collective, pouvant servir à différents projets de transformation de nourriture, comme le projet « food not cops », ou bien le groupement d’achat GASET.

La cuisine est maintenant surtout utilisée par le collectif autonome « Sans foie ni lois » qui fait de la cuisine de rue tous les dimanches. Iels vous invitent à ré-occuper l’espace public avec elleux.

Rendez-vous place du ravelin tous les dimanches à 18h00. C’est gratuit parce que c’est à vous !

Contacts : http://sansfoienilois.wordpress.com et fnbtoulouse@riseup.net


 

Solidaires dans l’action culturelle!

Le Sac de grains, est un petit collectif de fait. L’idée est de pouvoir s’entraider pour la création d’événements culturels, qu’elle que soit leur couleur.

Toute personne qui participe représente une « graine » aux compétences multiples car elle enrichit le processus de création d’événements.

Le Sac de grains à pour vocation de mette en lien les différentes initiatives dans le secteur de l’événement :

  • Régie
  • Gestion
  • Administratif
  • Technique
  • Artistique
  • Restauration

La liste n’est pas exhaustive et dépend des différents groupes au sein du collectif qui mettent leur « grain » de sel!

Ces différents groupes ou personnes peuvent être bénévoles ou amateurs, mais aussi professionnel-les.

Contact lesacdg@gmx.fr


Livre

Un groupe autonome s’est créé pour mettre à l’œuvre des idées intéressantes autour du livre:

  • une bibliothèque totalement libre, on prend on dépose des livres, ça existe déjà au Kiosk et ailleurs. LE but étant de mettre ces initiatives en lien et diffuser leur existence
  • une bibliothèque auto-gérée, avec un catalogue et sur un espace ou un nombre croissant de personnes pourront accéder à de la littérature engagée, anarchiste, libertaire!
  • une bibliothèque mutualisée décentralisée où on partage des livres qu’on a chez nous, avec en plus des références virtuelles, dans une dynamique « de gré à gré »

Pour rentrer en contact avec  UNE personne motivée par ce projet:

vous pouvez écrire un mail à contact@cooperative-integrale-toulouse.org

ou vous inscrire à la liste de diffusion et poster un mail que TOUTE L’ÉQUIPE recevra:

http://listes.cooperative-integrale-toulouse.org/mailman/listinfo/livre

Pour commencer à partager vos livres

Voilà le manuel d’utilisation et la liste des livres disponibles.


Coopération Intégrale Toulouse Frontier Theme